Le contenu de cette page a été mis à disposition par la Communauté de Communes de l'Outre Forêt - http://www.cc-outreforet.fr/

Hohwiller

Curiosités et sites intéressants

mairieecoleLa Mairie-Ecole

La mairie a été construite entre 1905 et 1907, pendant la période allemande. Le bâtiment a également servi d'école.

 

puitsLe puits

A remarquer sur la place de la mairie, un puits à pompe en bois.

 

maisons_alsaciennesMaisons alsaciennes

L'habitat de Hohwiller est relativement bien conservé. On peut y admirer de nombreuses maisons remarquables, datant la plupart du temps du XVIIIe siècle.

 

egliseL'église

L'église Saint Jean Baptiste est un monument classé. Le clocher et la nef datent du XVIIIe siècle, mais le chœur est gothique. Les peintures murales sont particulièrement intéressantes. Elles datent de 1491 et représentent un moulin mystique, au-dessus de l'armoire eucharistique où l'on distingue des anges et les apôtres qui actionnent la meule. Ces peintures ont été restaurées en 1926 par Auguste Dubois de Gresswiller.

 

bretzelLe Bretzel

Le restaurant « Au Bœuf » possède une enseigne de 1903, décorée d'un bretzel, symbole des boulangers.

 

Soultz-sous-Forêts

Les sites et monuments intéressants

Habitat gallo-romain

Des fouilles archéologiques ont permis de localiser un habitat gallo-romain à l'ouest de l'actuelle agglomération. On peut voir ces vestiges au Brett, au lieu-dit de Mauerfeld.

 

eglise_saint_pierre

Eglise Saints-Pierre-et-Paul

L'église catholique Saints-Pierre-et-Paul, rue des Barons de Fleckenstein, occupe l'emplacement de la cour d'honneur de l'ancien château Geiger. Elle a été consacrée le 31 mai 1910. Elle est de style néo-roman. A l'entrée de la nef, on remarque deux bénitiers en grès rose datant du XVIIIe siècle.
Des médaillons qui représentent des personnes de l'ancien testament, ainsi que des saints, ornent le haut de la nef.

 

eglise_protestanteL'église protestante

L'église protestante, construite à la fin du XVe siècle, fut affectée au nouveau culte lors de l'introduction de la Réforme par les Barons de Fleckenstein vers 1543. La nef date du XVIIIe siècle. Le clocher est sans doute l'ancien beffroi de la ville et remonte au XVe siècle. Dans le mur sud de l'église, sont encastrées sept dalles funéraires qui recouvraient les sarcophages des Fleckenstein des XIVe et XVIe siècles mais qui furent martelées et déplacées en 1830. La plus ancienne d'entre elles concerne Gertrude d'Ettendorf, épouse de Wolfram de Fleckenstein décédée en 1302. Toutes les autres datent du XVIe siècle.

 

synagogueLa synagogue

L'ancienne synagogue est de style néo-roman asiatian. Elle est située rue de la Bergerie. Elle fut construite en 1897 durant la période allemande. Le quartier qui l'entoure, fermé par un ensemble de petites maisons à colombages, fut autrefois habité par les familles juives. La communauté juive a quitté le monde rural après la seconde guerre mondiale pour s'établir en ville.
Des travaux entrepris en mai 2015 ont doté les tourelles de bulbes recouverts de zinc.
l

 

maison_muntzLa Maison Muntz

La Maison Muntz au n° 48 de la rue du Docteur Deutsch est l'œuvre du grand architecte allemand Friedrich Weinbrenner. Elle a été édifiée sous le Premier Empire par une ancienne famille de notables installée à Soultz dès 1776 : la famille Muntz. Le plus célèbre est Philippe Frédéric Muntz, notaire et député maire, qui a obtenu le passage du chemin de fer à Soultz en 1855.

 

presbytereLe presbytère protestant

L'actuel presbytère protestant est construit par les Hanau en 1726. Situé rue des Barons de Fleckenstein, il porte leurs armoiries sur le linteau de la porte de la cave ainsi que sur la porte cochère.

 

chateau_geigerL'ancien château Geiger : presbytère catholique

L'ancien château Geiger, rue des Ecoles, est l'actuel presbytère catholique. Il date de 1750 et a été édifié par François Frédéric de Geiger, bailli royal de la seigneurie de Soultz-sous-Forêts. Après la Révolution française, ce château appartient à M. Pouillot, maire de Soultz entre 1848 et 1868, puis à M. Binder entre 1883 et 1901. Egalement connu sous le nom de « Bindersche Schloss » il est cédé à la paroisse catholique, en 1902. Il peut être utile de rappeler que les deux ailes en terrasse ont été détruites pendant la seconde guerre mondiale et à l'arrière du château existait, il n'y pas si longtemps, une vaste allée de tilleuls, encadrant un grand jardin.